Pangrati – Παγκράτι

Musee Goulandris

Le centre branché

Pangrati est considéré comme un quartier résidentiel sans histoire que les touristes fréquentent rarement, en particulier parce qu’ on y dénombre que peu d’hôtels. Ce quartier possède néanmoins un charme simple qui convient à monsieur tout le monde. Néanmoins, il se permet d’oser tutoyer l’avant-garde de la création, grâce à nombre de boutiques design, galeries d’art, bars et restaurants branchés.

On peut tout trouver à Pangrati, que ce soient des boulangeries à l’ancienne, des espaces verts, une vue imprenable sur le mont Lycabette, ou même un restaurant étoilé au Guide Michelin !

Le quartier commence son ascension aux portes du Jardin national et du centre-ville ainsi que des musées de l’avenue Vassilissis Sofias. Car la zone est érigée en terrasses et offre, depuis les balcons des immeubles, nombre de panoramas sur la vaste Athènes et ses lieux historiques.

Pangrati est un excellent exemple de la réussite du mélange urbain entre l’ancien et le moderne où le commerce de proximité a su garder une grande diversité avec des produits de qualité, et ce, tout en accueillant des enseignes modernes.

Beaucoup de rues sont encore bordées d’orangers et le printemps invite à une exploration libre sous le parfum suave des fleurs d’agrume. Bien des endroits pourraient sembler d’une grande banalité si on n’était pas un tant soit peu curieux et observateur.

La brûlerie de café de la rue Eftichidou

Mais, partout on trouvera, là, au détour d’une petite rue, ici au pied d’immeubles d’habitation, là encore, un square discret où l’animation des tavernes, des bars et des boutiques donne une couleur intime et stimulante qui sait charmer. Car on découvre, dans des endroits parfois insoupçonnés un relieur, un réparateur d’horloges, une brûlerie de café qui vous attrape par le nez ou bien encore une boutique de linge de maison très achalandée. On peut trouver de tout dans ce quartier.

Il faut encore relever la grande animation de voies commerçantes comme Ymitou et Filolaou qui déchaînent une activité commerciale débordante et variée. Chaque jour on peut faire une nouvelle découverte.

Pangrati abrite une communauté de résidents de longue date et de jeunes, qu’ils soient étudiants ou actifs. Ce quartier est un assemblage de micro zones qui offrent un confort de vie et un lien social forts.

En flânant dans Pangrati, laissez-vous tenter par les chocolateries, les pâtisseries, les épiceries fines si vous ne cédez pas aux appels de nombreux restaurants familiaux qui, tous ensemble donnent au quartier un parfum du jardin des délices que sa simplicité ne laisserait pas augurer à prime abord.

La vie culturelle n’est pas absente car il existe de nombreuses librairies, dont une française, des galeries d’art et des cinémas.

Le développement constant de Pangrati doit être associé à l’animation qui y règne avec l’ouverture de nouvelles boutiques, bars, restaurants, théâtres. Le quartier est aujourd’hui en mouvement.

Les habitants historiques du quartier peuvent parfois se sentir dépassés, mais chacun concédera que la multiplication des commerces rend la vie plus facile et agréable, spécialement pour les personnes âgées qui ne peuvent plus vraiment supporter les montées et descentes à pied car les dénivellations sont parfois importantes, il faut en tenir compte.

Habiter à Pangrati présente donc bon nombre d’avantages bien que le métro n’y passe pas. En compensation, le réseau de bus et de trolleys y est très dense et permet de se connecter avec tous les points de la capitale très facilement.

Celui qui aime la vie de quartier, les appartements lumineux, la vie sociale à un jet de pierre de l’hyper centre se trouvera chez lui à Pangrati. Aujourd’hui en pleine mutation, le quartier offre bon nombre d’opportunités immobilières qui ne manqueront pas d’intéresser qui voudrait réaliser un investissement heureux dans une Athènes renaissante

Voir les appartements qui se vendent à Pangrati

Laisser un commentaire