Spetses

Spetses est, au plan géographique, une île du golfe argolique, située à seulement 2 milles nautiques du continent à laquelle on peut accéder en quelques minutes par bateau-taxi, mais au prix d’un peu plus de trois heures de ferry au départ du Pirée. Spetses est, malgré tout, considérée comme l’une des îles saroniques, comme ses voisines Dokos et Hydra.

L’île de Spetses forme, avec les petites îles et îlots voisins de Spetsopoula, Falkorena et Velopoula, une entité administrative unique d’un peu plus de quatre mille âmes.

Les premières traces de la présence humaine sur l’île datent du Mésolithique, autour de 8000 avant J.C.m Spetses était alors une presqu’île, reliée à la péninsule continentale.

L’île de Spetses est citée dans les écrits antiques sous le nom de Pityoussa . Durant la période romaine, Spetses fut prospère et les traces d’une basilique datée du 5è siècle en témoignent encore.

La puissance maritime de l’île se développa à partir du 18è siècle. Désertée quelques années après les guerres russo-turques, l’île fut de nouveau habitée à partir de 1774 par des populations du Péloponnèse. Un traité autorisa la libre circulation des vaisseaux russes dans la Méditerranée, ce qui permit notamment le renouveau d’une flotte importante à Spetses, qui arborait le pavillon russe, ce qui fit de Spetses une des plus grandes puissances commerciales de Grèce.

L’île est la patrie de l’héroïne Bouboulina, connue pour son rôle déterminant dans la guerre d’indépendance grecque (1821-1829). La maison de cette héroïne est imposante, et on la visite toute l’année. Au-delà de l’histoire, le nom de Bouboulina a résonné dans le monde entier par la voix de l’acteur Anthony Quinn qui surnomme ainsi sa vieille amie dans le film Zorba.

A la fin du 18è siècle, Sotirios Anagyros, héritier d’une grande famille d’armateurs spetsiote, revint dans l’île après avoir fait fortune aux Amériques dans le commerce du tabac. Il achètera la moitié de l’île, y plantera des pins et y fera construire une grande propriété.

Ce bâtiment, « le Poseidonion », fut érigé sur le modèle du Carlton de Cannes et du Negresco de Nice . Il tracera ensuite une route en corniche tout autour de l’île, puis ouvrira une école pour garçons qui restera très réputée et formera l’élite et certaines têtes couronnées. Le Grand Hôtel Poseidonion, quant à lui, devint rapidement une destination prisée de la haute société d’Athènes

De grandes familles grecques s’installeront ensuite  sur l’île et s’y feront bâtir des villas. À la fin des années 1950, Stavros Niarchos, riche armateur et mécène, achète l’île voisine de Spetsopoula pour son usage privé.

Gonflée d’histoire et de caractère, Spetses continue son voyage immobile dans le temps et dévoile tous ses charmes aux nombreux visiteurs qui abordent cette île où la circulation à moteur est interdite.

On se déplace donc à pied, à vélo, à motocyclette, en bateau-taxi, ou en calèche. Toute l’île semble alors vivre dans une dimension temporelle que la vie moderne a fait oublier à chacun d’entre nous. Le caractère fort et sauvage de Spetses n’en est que plus prenant.

 

Depuis 2010 la Spetses Classic Yacht Regatta, régate de vieux gréements, se déroule chaque été et attire des amateurs de marine ancienne qui viennent du monde entier pour admirer le ballet des ainés des mers tout de bois et de toiles lumineuses volant entre air et eau.

 

L’Armata, Bouboulina, le Vieux Port, le visage fier et la douceur sauvageonne font de Spetses une destination de l’éternel retour pour des petites escapades tout au long de l’année, mais aussi pour les vacances. Spetsès fera de vous un être spécial, unique tant son charme et sa personnalité sont envoûtants et apaisants à la fois. Le temps est toujours trop court à Spetses car, à le regarder passer, il s’efface doucement, et ne reste de lui qu’un parfum d’éternité enfin conquise.

Si vous choisissez la traction animale le temps d’une balade, vous aurez l’impression d’être propulsés dans le grand siècle de l’élégance et, comme les célébrités d’antan, qui arrivaient au Poseidonion dans un noble attelage, vous comprendrez, le temps d’un instant inoubliable, le romantisme profond de l’île et du port héritiers d’une histoire vieille de 5.000 ans

Vous peuplerez vos souvenirs de ces vases en forme de bec d’oiseau datés de 3.000 av.J.C, des maisons néoclassiques, des imposantes demeures des capitaines, des ancres antiques, des canons de la Révolution de 1821.

L’été, vous pourrez rejoindre la fête chaque soir autour du quartier  du Vieux Port  où se rencontrent les visiteurs et les îliens dans une communion que la mer couve de son flux discret. Musique, danse, ambiance vivante et chaleureuse des restaurants aux terrasses ouvertes, tout invite à vivre et contempler la nuit de cette île intense, douce sauvage.

Au petit matin, vous vous rendrez au rendez-vous du soleil levant sur les  plages de Spetsès . Ces rivages de sable ou de cailloux, aux eaux cristallines et à l’ombre des pins, n’attendent que vous à Aghia Marina, Kouzounos, Xylokeriza, Aghii Anarghyri, Vrellos, Scholes ou Zogeria.

Cet enchantement est éternel de l’avis de ceux qui vivent toute l’année à Spetses. L’envie de les rejoindre et de posséder quelques murs dans ce paradis n’est jamais bien loin dans l’esprit des amoureux de l’île. Vous aurez peut-être cette chance un jour.

Voir les magnifiques maisons qui se vendent a Spetses

 

 

Laisser un commentaire