Kolonaki – Κολωνάκι

Le chic Athénien

S’il vous arrivait de donner votre adresse et qu’elle soit située à Kolonaki, vous pourriez certainement constater chez votre interlocuteur, une mimique d’approbation, voire de considération à l’énoncé du lieu.

Il suffit de parcourir les rues de ce quartier chic pour comprendre que l’endroit n’est pas tout à fait comme les autres. Boutiques de luxe, galeries d’art, cafés branchés et belles élégantes sont le signe de la réussite et de l’ascension sociale des résidents de Kolonaki.

Kolonaki est un quartier du centre d’Athènes qui doit son nom à une petite colonne de deux mètres érigée au centre du square éponyme et qui définissait la zone avant même la première construction. L’endroit est marqué par la présence de nombreuses représentations diplomatiques dont l’ambassade de France, mais il abrite aussi certains des musées les plus emblématiques de la capitale comme le célèbre musée Benaki ou le musée d’art cycladique.

A la frontière du quartier, le long du boulevard Vassilissis Sofias, on trouvera le parlement et dans le jardin national, la caserne de la Garde nationale d’où les Evzones vont et viennent dans leurs costumes si particuliers pour prendre et relever les gardes de la tombe du Soldat inconnu place Syntagma, mais aussi des résidences du Premier ministre et de la Présidence de la République.

Dans l’ensemble, Kolonaki est un quartier riche et haut de gamme. Et l’un des principaux centres commerciaux d’Athènes. Siège de l’élégance et du raffinement à la grecque, on y trouve nombre de boutiques de mode à destination des jeunes adultes. La haute couture y est reine et on découvre, au fil des pérégrinations pédestres, les boutiques des créateurs grecs et internationaux. L’une des principales rues commerçantes, la rue Voukourestiou, est maintenant connue pour ses bijouteries de créateurs.

L’institut Français d’Athènes

Les amoureux de la vie nocturne seront au paradis et ils pourront socialiser à loisir dans les bars, les « ouzeries » et les tavernes sans nombre concentrés autour de la place et disséminés ça et là dans tout le quartier. Quelques clubs comme le désormais célèbre « Salon de bricolage » font les belles nuits athéniennes.

Les allées extérieures sur les promenades piétonnes sont typiques et créent une atmosphère animée de jour comme de nuit.
Le quartier ruisselle depuis le mont Lycabette et se place sous la protection de Saint Georges. On dispose d’un panorama époustouflant sur la ville depuis la colline dont on peut atteindre le sommet par un funiculaire plus que centenaire. Au sommet, outre l’église Saint Georges, on trouve un bar et un restaurant qui ne laisseront aucune excuse pour quitter précipitamment les lieux.
Habiter à Kolonaki est, non seulement un signe de réussite sociale, mais aussi une expérience unique avec des appartements de standing, le plus souvent de grandes surfaces dont les prix n’ont pas trop eu à souffrir de la crise grecque. Bien-être, confort et sérénité semblent être les trois qualificatifs les plus appropriés pour définir la vie à Kolonaki, à condition, bien-sûr, d’en avoir les moyens.

Voir le type d’appartement qui se vendent a Kolonaki 

Laisser un commentaire